Jessica a suivi la formation d’Auxiliaire de Santé Animale avec les options « Animaux sauvages » et « Education & Comportement » avec l’IFSA.

Elle vous raconte son parcours, la création de sa société d’éducation canine et les nombreux projets professionnels qu’elle met en place et concrétise avec une grande force de conviction.

ASA education et comportement canin

Bonjour Jessica, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, j’ai 31 ans et j’habite en Haute-Savoie, près de la frontière suisse.

Racontez-nous votre parcours !

J’ai toujours été au contact des animaux, j’ai toujours aimé les animaux de toutes sortes, particulièrement les chiens. Avec eux, j’ai une bonne communication, on se comprend !

À la base, j’ai intégré la police nationale afin de travailler dans une brigade cynophile. J’étais déjà bénévole dans leur club d’éducation. J’ai quitté la police, car elle ne correspondait pas à l’idée que je m’en faisais. Puis j’ai cumulé plusieurs jobs, dans des milieux qui n’ont aucun rapport avec les animaux. Il y a 3 ans, j’en ai eu marre de faire des boulots qui ne m’intéressaient pas.

Pourquoi avez-vous choisi l’IFSA pour vous former ?

Un jour, je suis allée au Parc des Loups du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes, et j’ai discuté avec un soigneur animalier qui sortait de votre formation. C’est mon premier contact avec l’IFSA.

Puis j’ai laissé passer du temps, et quand je me suis décidée à rechercher une formation auprès des animaux, je me suis rappelée de cette conversation et j’ai retrouvé l’école via internet.

Je me suis renseignée, j’ai lu des commentaires pour et des commentaires contre. Et parmi les avis positifs, certains m’ont vraiment décidée. Si on est vraiment motivé, il n’y a aucune raison de ne pas faire une formation à distance. Alors j’ai tenté ma chance !

Vous avez choisi de suivre une formation complète sur la santé animale et aussi deux options, la première sur les animaux sauvages et la seconde sur l’éducation.

Au départ, je voulais partir en Afrique. Je voulais juste être avec les animaux, j’en avais marre des humains ! Après le début de ma formation, j’ai eu un moment de creux, j’étais un peu perdue. J’ai rappelée ma conseillère pédagogique et elle m’a énormément remotivée, ce dont je la remercie.

Puis des événements personnels ont eu lieu dans ma vie, ils m’ont décidée à faire ce que j’aimais. Étant au chômage, j’ai eu la chance d’avoir du temps pour bosser les cours à fond. De fil en aiguille, les choses se sont presque faites toutes seules…

ASA option education et comportement

Vous avez fait un stage au Touro Parc, en Rhône-Alpes. L’évaluation de votre maître de stage a été très positive : « Très bon travail, très motivée, très bonne intégration ».

Ce stage m’a énormément plu, et cependant confirmé que les parcs animaliers n’étaient pas le domaine où j’aimerais le plus travailler. Je suis donc revenue à mes premières amours, les chiens !

Votre formation à l’IFSA est-elle adaptée à votre projet ?

Elle est très bien ! Comme pour tout, le travail n’engage que soi. Si on se donne les moyens de travailler, d’accéder à des connaissances et de bien les emmagasiner, on a tout compris. J’ai aussi fait un atelier de formation avec Stéphan Mairesse, l’éducateur canin de l’école, qui m’a beaucoup apporté !

Vous avez commencé par être éducateur canin bénévole à la SPA de Thonon-les-Bains.

En parallèle de ma formation, j’ai fait une formation courte spécialisée sur les chiens et obtenu le CETAC (Certificat d’Etudes Techniques de l’Animal de Compagnie) au CFPPA de Cibéins dans l’Ain. Puis j’ai postulé en tant qu’éducateur canin bénévole dans une SPA près de chez moi, et je suis devenue partenaire du refuge !

J’y vais deux demi-journées par semaine. Je rééduque les chiens pour leur donner une chance d’être adoptés ou ré-adoptés. Les personnes qui adoptent sont rassurées qu’un éducateur canin réponde à leurs questions. Pour les gens ayant adopté qui veulent que je continue à éduquer leur chien par la suite, je fais aussi des prix spéciaux.

Parlez-nous de GREAT ANIM’S, la société d’éducation canine que vous avez créée en juin 2014 !

J’ai décidé de créer mon propre emploi en tant qu’éducateur canin et pour cela j’ai fondé GREAT ANIM’S. Avant de me mettre à mon compte, je me suis renseignée sur toutes les démarches, d’où le passage du CETAC. Et par la suite mon CV plus ma formation avec l’IFSA m’ont permis d’avoir le Certificat de Capacité Espèces domestiques.

Ma société propose de l’éducation canine, de la rééducation comportementale et des promenades. Je préfère pour l’instant cumuler le chômage et cette création d’entreprise pour tester la viabilité de GREAT ANIM’S. J’ai intégré deux clubs canins en tant que bénévole, un en France et un en Suisse, pour me permettre d’améliorer ma pratique mais aussi de recruter de nouveaux clients quand un travail comportemental est nécessaire.

Comment trouvez-vous votre clientèle ?

Quand on est à son propre compte, la clientèle ne tombe pas toute seule ! Il faut savoir de quoi on parle, on est fréquemment au contact avec des vétérinaires et des professionnels de la santé animale. Il faut donc commencer par se forger une réputation.

Les cours de l’IFSA font la différence, car tous les éducateurs canins n’ont pas les connaissances en santé animale que j’ai acquises grâce à ma formation d’Auxiliaire de Santé Animale. Ils me permettent de détecter quand un chien a un problème de santé. Un jour, un client m’a appelé complètement paniqué pour me dire que son chien avait du sang dans les selles. Je l’ai envoyé directement chez le vétérinaire, ce qui l’a sauvé.

D’ailleurs mes cours me servent aussi pour mes propres animaux. Par exemple, quand j’étais sur les cours sur les fractures, mon chien a fait une double fracture spiroïde du tibia !

Actuellement, je me déplace à domicile et loue également un terrain pour donner des cours individuels ou collectifs. Pour qu’une entreprise vive, il faut beaucoup de clients ou quelques clients mais avec des moyens financiers élevés.

Vous vous préparez aussi à travailler en Suisse ?

Depuis septembre 2014, j’ai intégré une école en Suisse pour obtenir le brevet fédéral d’éducateur canin, l’examen a lieu en juin 2015. Je pourrais ainsi obtenir un agrément qui me permettra d’être sur une liste d’éducateurs canins recommandés par la Confédération !

Le premier week-end de cours, je me suis rendue compte que j’avais déjà tout appris avec l’IFSA. Normalement, il faut une expérience sur le terrain pour pouvoir intégrer cette école, mais ils m’ont prise grâce à ma formation chez vous.

La Suisse est toute proche de chez moi et il est vrai que je peux y trouver une clientèle qui est prête à consacrer un budget conséquent pour l’éducation des chiens. De plus, à la différence de la France, en Suisse tout propriétaire de chien doit suivre des cours théoriques et pratiques auprès d’éducateurs agréés.

Côté communication, vous êtes douée. Vous avez déjà réussi à faire un partenariat avec le magasin MaxiZoo !

MaxiZoo était en partenariat avec l’autre SPA de la région, celle où j’étais bénévole n’avait pas très bonne réputation et tous les dons allaient à l’autre refuge. J’ai donc contacté MaxiZoo pour qu’ils proposent à leurs clients des journées découvertes et d’activités liées aux chiens, que je mènerai pour récolter des dons en faveur de la SPA de Thonon-les-Bains.

L’autre SPA n’a pas souhaiter participer à cette journée d’action et l’éducateur canin qui devait y faire sa présentation n’est même pas venu, du coup MaxiZoo a accepté de faire un partenariat avec moi et la SPA de Thonon-les-Bains.

Le 27 septembre 2014, nous avons organisé une journée autour du chien, avec éducation, flyball, pistage… Pour l’occasion, une publicité sur GREAT ANIM’S est parue dans le magazine de MaxiZoo, diffusé dans toute la région. Une opportunité en or pour me faire connaître. Et de plus Royal canin était aussi partenaire de cette journée !

ASA option education et comportement

Cette journée s’est bien déroulée ?

La journée s’est super bien passée ! J’avais prévu que mon cours ne soit donné qu’à 6 personnes et finalement il y a eu beaucoup de demandes. J’ai donc pris une assistante et nous avons fait le cours pour 8 personnes. Tout le monde a été content, les participants, les visiteurs et l’enseigne MaxiZoo !

Nous avons récolté beaucoup de dons, c’était le but de la journée. Nous avons eu un temps magnifique, presque trop chaud, si bien que nous avons fait durer les animations moins longtemps que prévu pour garantir le respect du bien-être des chiens.

D’autres projets en cours ?

Maintenant, j’envisage de faire un partenariat avec l’autre enseigne MaxiZoo de la région. Je suis également en train de travailler sur un projet de réintégration du chien dans la ville comme cela a été fait dans des grandes villes comme Grenoble, Paris ou Lyon, qui fonctionne sur le principe de journées découvertes et informatives sur les chiens en collaboration avec les mairies. A cette fin, je suis également en train d’élaborer plusieurs partenariats. Un très gros projet !

Vous avez un conseil à donner aux personnes intéressées par la formation d’Educateur canin ?

Donnez-vous à fond pour vivre vos rêves, je suis en train de vivre le mien !

Merci Jessica, nous vous souhaitons un grand succès pour tous vos projets !

Pour en savoir plus sur la formation IFSA: Auxiliaire de Santé Animale option Education & Comportement

une question ?

contactez-nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

ou appelez-nous :

01.46.00.68.38

coût d’un appel local

Votre 1er cours offert
Cliquez ici pour ajouter une autre formation

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

smiley
RÉUSSITE
92%
de réussite à
l’évaluation des
connaissances
*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
QUALITE
La qualification OPQF
porte uniquement sur
les activités FPC définies
par le Code du travail