L’industrie de la mode et de la beauté est en pleine prise de conscience et s’engage de plus en plus en faveur de la cause animale. Œuvrant pour une mode plus éthique et respectueuse des animaux, de nombreuses enseignes ont fait de la protection animale leur leitmotiv et ont pris de bonnes résolutions.

industrie de la mode et animaux

© Adobe stock -oksanazahray

Vers une mode sans fourrure

La barbarie du commerce de la fourrure a fait les gros titres des actualités ces dernières années. De nombreuses vidéos sont parues pour dénoncer les conditions infligées aux lapins angora, visons, renards, chinchillas, castors, coyotes… Avertis, les consommateurs ont pris conscience de la souffrance animale générée par leurs envies vestimentaires. Et beaucoup de designers ou créateurs de mode ont été sensibles à ces images choc, relayées sur la Toile par des associations de défense animale.

Figure de proue de la défense de la cause animale, Stella McCartney a été l’une des premières à proposer des alternatives aux matières et fibres animales, avec ses collections en fausses fourrures « Fur Free Fur ». D’autres grandes maisons ou marques célèbres comme Versace, Jimmy Choo, Michael Kors, Gucci, Vivienne Westwood, Zara ou H&M ont depuis également décidé de bannir la vraie fourrure de leurs défilés.

Certains acteurs de la grande distribution ont eux aussi choisi d’adopter le mouvement anti-fourrure, à l’instar de Zalando, Net-à Porter ou encore Yoox.

mode sans fourrure

©Adobe stock – florinoprea

La mode veut sauver la peau des animaux

Le marché de la peau animale ne s’arrête cependant pas à la fourrure. Les peaux exotiques sont également très recherchées dans l’univers du luxe, pour réaliser des sacs, ceintures ou chaussures haut-de-gamme.

Les défenseurs des animaux militent pour l’arrêt de l’utilisation des peaux animale dans la création vestimentaires… et ils semblent avoir été entendus ! Le 4 décembre 2018, la marque française de luxe Chanel est devenue la première à ne plus utiliser de peaux de crocodiles, de serpents et de lézards.

interdiction peau de serpent mode

©Adobe stock – balisnake

Ces démarches éthiques dans le secteur de la mode incitent les marques à inventer une nouvelle génération de produits technologiques et à développer de nouveaux savoir-faire épargnant bien des souffrances aux animaux. Récemment, la marque The North Face a mis au point une technologie de synthèse révolutionnaire, appelée Thermoball, permettant de remplacer le duvet animal contenu dans ses célèbres doudounes.

Actuellement, 450 entreprises ont adhéré au programme international “Fur Free Retailer” et se sont ainsi engagées pour une mode sans cruauté. Elles souhaitent toutes transformer une industrie provoquant une souffrance animale injustifiée, à travers le monde entier.

Les efforts apparus dans l’industrie de la mode doivent se généraliser et pour cela, les consommateurs doivent pouvoir être renseignés sur les produits qu’ils achètent. On constate déjà un net changement dans les comportements : un sondage IFOP/30 Millions d’amis publié en février 2018 révèle que 86% des français sont favorables à l’interdiction des élevages d’animaux pour leur fourrure.

La beauté sans cruauté

Le célèbre adage « souffrir pour être belle » est remis en question par de nombreuses associations de protection, qui souhaitent que le terme « beauté » ne rime désormais plus avec « souffrance animale ».

Fin septembre 2016, la Cour de justice de l’Union européenne a définitivement interdit la commercialisation sur le sol européen des cosmétiques ayant été préalablement expérimentés sur les animaux. Et cela s’applique désormais également aux produits de beauté importés dans l’UE. Une mesure pas si nouvelle que cela, puisqu’elle fait écho à l’interdiction de la vente de cosmétiques testés sur les animaux au sein de l’Europe, adoptée en 2013.

tests cosmetique sur les animaux

©Adobe stock

Avec l’arrêt des tests sur les animaux, l’UE souhaite promouvoir le développement de méthodes alternatives pour vérifier la qualité des cosmétiques vendus sur le marché.

Plusieurs solutions ont d’ores et déjà vu le jour pour tester les facteurs d’irritation, de corrosion et de sensibilisation de la peau, sans passer par l’utilisation de lapins, de rongeurs ou de chiens. Des techniques de reproduction de peau artificielle, élaborée à partir de cellules humaines, et de simulations informatiques sont également en cours de développement.

Des logos officiels pour afficher le « sans cruauté »

Des logos ont vu le jour sur les produits beauté pour permettre au consommateur d’identifier en un coup d’œil si ces derniers sont respectueux des animaux.

logo cosmetiques sans test sur les animaux

Respectant un cahier des charges très précis, ces nouveaux labels officiels garantissent que :

  • Que le produit et ses ingrédientsn’ont pas été testés sur les animaux
  • Les fournisseurs de la marque n’ont pas recours à l’expérimentation animale
  • L’entreprise n’a pas fait appel à une autre société pour réaliser des tests sur les animaux en son nom

Si vous ne trouvez pas l’un de ces logos officiels sur l’emballage de votre produit make-up, tout n’est pas perdu ! Vous pouvez utiliser l’application Cruelty Cutter pour vérifier que vos produits ne soient pas testés sur les animaux. Disponible sur les appareils iPhone et Android, cette application développée par l’association PETA permet de scanner le code-barres avec votre téléphone pour obtenir les infos sur un produit.

L’industrie des cosmétiques met de plus en plus en avant ces produits « cruelty-free ».

Pour aller encore plus loin dans les démarches de respect envers les animaux et la législation en faveur de la protection animale, les députés de la commission de l’environnement du Parlement européen souhaitent instaurer une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques… avant 2023 !

Votre 1er cours offert

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :


* Sauf week-end et jours fériés

smiley
RÉUSSITE
97%
de réussite à
l’évaluation des
connaissances
*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
QUALITE
La qualification OPQF
porte uniquement sur
les activités FPC définies
par le Code du travail