Missions, salaires, débouchés… Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le métier animalier d’agent de refuge.

Travailler dans un refuge animalier - Fiche Métier

© hedgehog94 – Adobe Stock

Travailler en refuge animalier est un métier de passion. Sensible à la cause animal, l’employé se doit d’assurer le bien-être physique de ses hôtes et veiller à leur sécurité tout au long du séjour.

L’abandon des animaux domestiques est l’une des premières causes de l’arrivée des animaux dans les refuges animaliers. Mais c’est aussi le cas pour les chiens et chats maltraités par leurs maitres ou recueillis par la fourrière et les animaux sauvages.

Comment travailler dans un refuge animalier ?

Pour travailler dans un refuge animalier, il n’existe pas de formation particulière. Néanmoins, pour entrer en contact avec les animaux abandonnés et maltraités, un certificat d’aptitude est demandé. L’ACACED est obligatoire pour attester des compétences nécessaires pour être en lien avec les animaux et les vétérinaires.

Refuge SPA IFSA

© marcinm111 – Adobe Stock

Se former aux métiers en rapport avec les animaux de compagnie peut s’avérer être un vrai plus. Une formation d’éducateur canin par exemple, vous fournira toutes les connaissances nécessaires. A distance, vous bénéficierez d’un apprentissage en toute flexibilité qui s’adaptera à votre rythme.

Devenir agent animalier

Les missions d’un employé de refuge sont très précises. Du lundi au samedi, il se doit de gérer et assurer le bien-être des animaux, de les nourrir, de gérer les différents enclos, d’analyser efficacement le comportement de chaque animal et de remettre en forme les chiens et les chats errants et traumatisés. De plus, il doit savoir conseiller et renseigner les familles d’accueil.

Travailler en refuge animalier demande aussi d’effectuer des promenades et jouer avec les animaux afin de les divertir en attendant une éventuelle adoption.

Les employés de refuge se doivent d’arriver tôt le matin pour nourrir chaque animal. Par la suite, vient la phase de nettoyage avant l’arrivée des familles. Il doit aussi d’être en mesure d’accueillir de nouveaux animaux abandonnés. Il faut alors être apte pour les recueillir, analyser leur état et sélectionner l’enclos adéquat.

Travailler dans un refuge SPA

© hedgehog94 – Adobe Stock

Le salaire d’un employé de refuge est estimé à 1140€ net par mois. Soit un salaire au SMIC. Pour évoluer dans le milieu, un agent de refuge animalier peut, s’il le désire, devenir responsable d’un refuge ou travailler dans une association de protection d’animaux (refuge SPA)

Se former aux métiers en rapport avec les animaux

Vous êtes attiré par la protection animale et vous souhaitez vous reconvertir et travailler au contact de tous les animaux ? L’école IFSA, spécialisée dans la formation à distance du secteur animalier, vous forme aux métiers d’Eleveur, Toiletteur, Comportementaliste, Auxiliaire de santé animale ou encore d’Educateur Canin.

Avec la méthode pédagogique offerte par l’Institut de Formation en Soins Animaliers, vous bénéficierez de nombreux outils pédagogique tout au long de votre cursus.

Un Espace Élèves accessible 24h/24, des tutoriels vidéo, des exercices en e-learning, un suivi personnalisé par des formateurs experts du secteur animalier, un espace MEEN pour continuer à suivre vos cours même sans aucune connexion internet, des conventions de stage, des journées de travaux pratiques au sein de notre centre de formation

Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à formuler votre demande de documentation sur notre site internet. Un conseiller de l’école IFSA prendre contact avec vous pour vous guider au mieux dans votre reconversion en soigneur animalier.

Votre 1er cours offert

smiley
RÉUSSITE
97%
de réussite à
l’évaluation des
connaissances
*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
QUALITE
La qualification OPQF
porte uniquement sur
les activités FPC définies
par le Code du travail