Chaque année, de très nombreux cas de maltraitance animale commis par des particuliers sur leurs animaux ont lieu en France. Hélas, le traitement des instructions de dossiers est beaucoup trop lent selon le site Actu Animaux, qui a lancé une pétition pour dénoncer l’apathie de la justice française.

Justice - Maltraitance sur les animaux

© sugariie – Adobe Stock

C’est une nouvelle pétition qui fait grand bruit. Celle-ci émane du site Actu Animaux, qui propose de sauver des chats et des chiens. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la révolte est grande. Plus de 200 associations animales ont co-signé la pétition.

La sollicitation interpelle la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume et le député des Alpes-Maritimes et président du Groupe d’Études pour la Condition Animale, Loïc Dombreval. Cette requête conjure la justice française à instruire et juger plus rapidement les cas de maltraitances sur les animaux.

Des revendications précises

« Combien de cas de maltraitance pour lesquels les plaintes ont été classées sans suite ou ont donné lieu à des peines ridicules ? Des centaines ! C’est scandaleux ! Quel signal la justice renvoie-t-elle en étant si peu ferme avec les maltraitants ? » Voici comment la pétition lancée début janvier 2020 interroge la justice du pays.

Pour corroborer l’agacement général, les signataires viennent même à citer plusieurs cas de maltraitances recensés à travers toute la métropole. « Le point commun de ces affaires est que l’on aurait pu éviter le calvaire ou le décès de centaines d’animaux gravement maltraités si la justice pouvait agir plus rapidement, si les associations n’étaient pas entravées dans leurs actions difficiles de sauvetages. »

Les associations réclament donc au gouvernement en place des mesures fortes pour les aider dans leur mission de protection animale. La pétition récence plusieurs revendications :

  • Que les animaux ne soient plus jugés comme des biens meubles
  • Que les magistrats et les forces de l’ordre soient formés et référencés pour mieux lutter contre la maltraitance animale
  • Que les plaintes pour mauvais traitements sur animaux ne soient plus classées sans suite
  • Que dans chaque département et région, des juristes forment des délégués-enquêteurs qui seraient assermentés pour intervenir avec les autorités dans le cadre de mauvais traitements sur animaux

Se former aux métiers animaliers

Le bien-être des animaux vous tient à cœur ? L’IFSA vous propose le meilleur de la formation en ligne pour préparer votre futur métier avec des animaux. Toiletteur, Eleveur, Educateur Canin, Comportementaliste… Le choix est aussi grand que votre passion !

Pour en savoir davantage, formulez dès à présent votre demande de documentation sur notre site internet. Un conseiller de l’école prendra directement contact avec vous pour vous guider au mieux dans votre projet professionnel.

Votre 1er cours offert

smiley
RÉUSSITE
97%
de réussite à
l’évaluation des
connaissances
*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
QUALITE
La qualification OPQF
porte uniquement sur
les activités FPC définies
par le Code du travail