Avec la réforme de la formation professionnelle, 2019 sera une année de transition décisive pour les différents acteurs et dispositifs du secteur.

reforme formation professionnelle

© Adobe stock

Le CPF

Le compte personnel de formation (CPF), utilisable par tous les salariés tout au long de leur vie active, est désormais alimenté en euros. Les droits acquis jusqu’ici en heures seront transformés en euros, à hauteur de 15€ de l’heure.

Cette nouvelle version du CPF permet de suivre une formation qualifiante, inscrite au RNCP (Répertoire national des certifications) ou au RSCH (Répertoire spécifique des certifications et habilitations).

Dès 2019, le CPF pourra également être mobilisé pour :

  • L’accompagnement VAE
  • Le bilan de compétences
  • Le socle de connaissances et de compétences (certificat CléA)
  • La préparation des épreuves du code de la route et du permis B

Le CPF de transition professionnelle

La création du CPF de transition fait partie de la réforme de la formation professionnelle. Il remplace le congé individuel de formation (CIF).

L’objectif de ce nouveau dispositif est de permettre aux salariés de bénéficier d’un congé spécifique pour suivre une action de formation sur leur temps de travail, en tout ou en partie.

Grâce au CPF de transition professionnelle, les actifs souhaitant changer de profession peuvent mobiliser leur compte personnel de formation dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle.

Le plan de développement des compétences

Déployé dès 2019, le plan de développement des compétences vient en remplacement du plan de formation.

Ce nouveau plan favorise le développement de compétences professionnelles tout au long de la vie en entreprise et élargit la notion d’action de formation. Il simplifie la catégorisation des formations et s’ouvre à la formation à distance et en situation de travail.

Le dispositif d’alternance Pro-A

La période de professionnalisation disparaît et laisse place à un dispositif de reconversion ou promotion par alternance : Pro-A.

Cette nouvelle organisation vise à faciliter l’évolution ou la réorientation professionnelle, via la réalisation d’une formation qualifiante, en alternance.

France Compétences

Institution nationale publique créée le 1er janvier dernier, France compétences est née de la volonté de centraliser le financement et la régulation de la formation professionnelle.

En lien direct avec les branches, elle se substitue au COPANEF, au FPSPP et au CNEFOP et participe à la construction des titres et des diplômes professionnels.

Les Opérateurs de compétences (Opco)

Dès 2019, onze opérateurs de compétences (Opco) vont progressivement remplacer les vingt opérateurs paritaires collecteurs agréés (Opca) existants. Ils devront désormais s’organiser autour d’une logique de filières économiques cohérentes.

Les Opco seront également chargés d’accompagner les PME/TPE dans la mise en œuvre de leur plan de développement des compétences.

Les organismes de formation

D’ici à 2021, la réforme prévoit une obligation de certification pour les organismes de formation, permettant de certifier la qualité de leur offre de formations.

Cette nouvelle certification, qui sera mise en place sous l’autorité de France Compétences, marquera la fin du datadock.

Votre 1er cours offert

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :


* Sauf week-end et jours fériés

smiley
RÉUSSITE
97%
de réussite à
l’évaluation des
connaissances
*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
QUALITE
La qualification OPQF
porte uniquement sur
les activités FPC définies
par le Code du travail