Titulaire d’un Bac L et d’une courte expérience en licence japonais à l’université, Astrid Claverie s’est lancée dans la formation à distance Educateur canin après avoir eu un véritable coup de foudre pour la profession. Rencontre avec une élève pleine d’énergie !

interview-astrid-claverie-ifsa-educateur-canin

© Kseniia – Adobe Stock

Bonjour Astrid, quel a été votre parcours avant de vous lancer dans la formation à distance Educateur canin ?

J’étais serveuse au moment où j’ai commencé la formation IFSA. Juste avant ça, j’avais tenu deux mois en licence japonais dans une université, mais ça ne me convenait pas du tout. Ce qui m’a donné envie de me lancer dans l’enseignement en e-learning, c’est l’éducatrice canin que j’ai côtoyée pendant un petit moment pour mon Shiba et mon Akita. Je l’ai trouvée vraiment géniale, elle gérait bien les chiens, elle était hyper pédagogue, généreuse et je me suis dit que j’avais envie de faire pareil. Depuis, c’est devenu une véritable passion et je ne me suis plus jamais arrêtée de m’instruire sur ce sujet-là. D’ailleurs, en ce moment j’effectue un stage avec elle. Je suis sur le terrain, j’observe beaucoup, je peux donner quelques conseils et normalement ce mois-ci je devrais pouvoir gérer mon premier cours collectif. En plus, on est sur le bois de Vincennes, ce n’est pas un club canin fermé. Je suis vraiment contente.

Interview-ifsa-educateur-canin

© otsphoto – Adobe Stock

Et comment se déroule votre formation ?

Il me reste à peu près huit devoirs à faire, donc je suis un peu dans le rush en ce moment. Mais franchement ça se passe bien, j’en suis vraiment satisfaite. Pendant mon apprentissage j’ai eu un gros blanc de six, sept mois à cause de problèmes de santé. J’ai dû mettre la formation de côté, mais depuis j’ai bien repris le rythme. J’essaie de faire un ou deux devoirs par semaine. Je suis assez disciplinée. Quand je décide de me focaliser toute une journée sur mes cours et mes devoirs, je le fais. La discipline c’est primordial dans une formation à distance.

« Il faut avoir un esprit critique »

 

Justement, quels conseils pourriez-vous donner aux élèves et futurs élèves de l’école IFSA ?

Il y en a pas mal. Premièrement, je pense qu’il faut toujours avoir un esprit critique. C’est-à-dire lire les cours dans un premier temps mais continuer à faire des recherches à côté pour compléter ses connaissances et avoir une vision plus ouverte et plus large sur le sujet. Ensuite, ne surtout pas hésiter à faire des stages, même avant de commencer la formation. C’est très formateur, très important. Il y a aussi les ateliers proposés par l’école pour se perfectionner davantage.

Et votre avenir professionnel, vous le voyez comment ?

Ce que j’aimerais, une fois que j’aurai suffisamment d’expérience, c’est de travailler en lien direct avec la SPA. Il y a beaucoup de chiens qui sont proposés à l’adoption alors qu’ils ont des problèmes de comportement plus ou moins importants et qui peuvent rebuter certaines personnes. Du coup, ce serait bien de travailler avec eux pour faire des séances avec les chiens puis de proposer un suivi par la suite pour ceux qui seront adoptés puisque le lien de confiance aura été créé. La SPA propose déjà une ou deux séances après l’adoption mais au même endroit. Parfois, ça pose problème au niveau de la distance et c’est surtout un retour dans un lieu souvent de trauma pour le chien.

A plus long terme, j’aimerais beaucoup m’installer au Japon. Là-bas il n’y a pas vraiment d’éducateur canin. Ça m’intéresserait beaucoup de travailler sur un terrain absolument neutre où il y a tout à créer, tout à faire. Je parle couramment japonais, j’y suis allée plusieurs fois et ça me tient à cœur d’y vivre un jour.

En savoir plus

Vous aussi vous souhaitez devenir éducateur canin ? Comme Astrid, formez-vous avec l’école IFSA pour vous préparer à votre futur métier dans le secteur animalier. N’hésitez pas à formuler votre demande de documentation gratuite. Un conseiller prendra contact avec vous et pourra ainsi répondre à toutes vos questions et vous diriger au mieux dans votre reconversion professionnelle.

Votre 1er cours offert

smiley
RÉUSSITE
97%
de réussite à
l’évaluation des
connaissances
*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
QUALITE
La qualification OPQF
porte uniquement sur
les activités FPC définies
par le Code du travail