Dans le but de pérenniser le modèle agricole et de garantir le bien-être animal, la filière laitière a présenté ses nouveaux objectifs pour l’horizon 2025. Engagement et transparence.

Actu Filière laitière - IFSA

© wenchiawang – Adobe Stock

Une démarche collective pour un socle fort…

Pour enrayer la crise sans précédent qu’elle a connu il y a quelques années, la filière laitière a réuni les producteurs, industriels et autres coopératives pour s’engager dans une nouvelle démarche interprofessionnelle. Initiée par les États généraux de l’alimentation en 2017, l’interprofession a souhaité en ce début d’année exprimer les avancements réalisés sur quatre axes bien précis : performance économique et sociale, performance sanitaire, performance alimentaire et performance de productions responsables.

Un développement d’outils qui s’appuie sur les indicateurs économiques de la filière et des référentiels pour le pâturage et l’alimentation sans OGM. Comme le confie Robert Brzusczak, président de la Fédération Nationale des Industries Laitières (FNIL) « Le consommateur a besoin de transparence, de qualité nutritionnelle, de proximité, de garantie en matière d’engagement sociétal, nous avions donc besoin d’un socle fort pour assurer ces engagements de la fourche à la fourchette. »

De la transparence…

La grande promesse qui ressort de cette démarche, c’est la volonté d’une transparence renforcée auprès des consommateurs. Pour rassurer les attentes et rendre visible la haute qualité du lait produit dans l’Hexagone, un dispositif d’analyse systématique dans chaque ferme et des contrôles seront multipliés à chaque étape de la production.

De plus, un important travail d’information va être mené pour continuer à faire preuve de transparence. Une part importante de communication pour rendre la juste valeur aux produits laitiers français.

« France Terre de Lait est la signature qui garantit pour chaque litre de lait et chaque produit laitier français son origine France, le haut standard de qualité de la filière française, et le savoir-faire de chacun de ses acteurs. La filière formalise ainsi la volonté de progresser, et de le faire savoir, ensemble. Cette démarche incarne et valorise l’excellence de toute la filière laitière, en France comme à l’International », détaille Thierry Roquefeuil, Président du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière)

Et des avancées en matière de bien-être animal !

Côté environnemental, de nombreuses avancées sont au rendez-vous. Mais l’interprofession souhaite aller plus loin en diminuant de plus de 17% l’empreinte carbone par litre de lait avant la sortie d’usine et surtout de démontrer l’avancement et les bonnes pratiques sur le sujet du bien-être animal. L’offre de produits laitiers bio devrait d’ailleurs doubler d’ici 2025 et voir l’appellation « lait de pâturage » faire son apparition pour que les produits laitiers restent nos amis pour la vie.

Votre 1er cours offert

smiley
SATISFACTION
91,2%
d’élèves satisfaits
par les professeurs*

Formateurs soins animaliers
SUIVI
Nos formateurs
vous guident
tout au long de votre formation

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

OPQF
100% ONLINE
Formations digitales
avec des
outils en ligne
innovants